top of page

Et si on pratiquait la journée sans écran ?



J’espère que vous allez bien et que vous profitez bien du soleil en ce moment ! J’en entends déjà râler dans mon oreillette parce qu’ils sont débordés et qu’ils ont passé leur week-end devant l’ordi alors que le soleil leur tendait les bras 😉

Eh bien stop ! Prenez tout de suite un morceau de papier et un crayon et ajoutez ceci à votre to do list : créer la journée sans écran dans mon agenda.


Oui, vous avez bien lu ! Et oui, je vis comme vous, au 21ème siècle. Si vous êtes comme moi, une nana ou un mec hyper connecté.e qui a du mal à se passer de son smartphone et qui pense qu’Ecosia est son meilleur ami, on ne va pas se mentir, ça va être difficile de vous imposer ça.

Mais rassurez-vous ! J’ai une bonne nouvelle : je l’ai testé et approuvé !




Alors à quoi peut bien ressembler une journée sans écran ?


Eh bien c’est une journée pendant laquelle vous allez utiliser votre cerveau différemment, pendant que vous faites du bien à la planète. Bien entendu, ne vous infligez pas ça au pic de votre activité ou à deux jours d’une grosse remise de projet, au risque de laisser tomber l’idée ! Ce que je veux dire par là, c’est qu’il y a des moments plus propices que d’autres, même s’il ne s’agit pas de procrastiner pour ne jamais s’y mettre.

L’idéal, en tout cas pour ma part, c’est d’organiser cette journée sans écran juste au moment où je commence un nouveau projet client.



Amorcer un projet sans écran : naviguer entre inspiration et échanges


J’ai tout mon brief de prêt, mes notes, mes côtes, et tout est à imaginer. Ca veut dire qu’au lieu de tourner en rond sur la feuille blanche de mon logiciel 3D, je vais plutôt entamer ma réflexion par un brainstorming avec mon équipe.


A cette étape, rien n’est impossible et c’est ce qui fait l’audace des grandes idées.

Ensuite, je vais aller chercher l’inspiration partout ailleurs : magazines de déco, de voyage, en me promenant en pleine nature (c’est là que c’est cool de profiter du soleil), ou tout simplement en fermant les yeux et en laissant libre court à mon imagination.



Cela implique que je ne me bride pas avec des photos de réalisation similaires aux attentes de mes clients, mais que je vais chercher plus loin en sortant du cadre (pour les plus anciens, ça vous rappellera les séances de découpage et de collage lorsque vous faisiez vos moodboards à l’école 😉 eh ouai, je fais partie des anciens, c’est horrible).


Avant que les idées soient trop concrètes dans mon esprit, je parcours ma matériauthèque et bibliothèque de fournisseurs, ce qui me permet bien souvent de redécouvrir des marques et produits dont j’ignorais l’existence ou dont je ne me souvenais guère, par habitude d’utiliser souvent les mêmes canaux de recherche en ligne ou dans mes fichiers PDF.


Puis je commence à faire quelques croquis à main levée pour mettre noir sur blanc mes idées, ce qui me permet déjà de voir ce qui peut fonctionner ou pas.

Ainsi, côté créa, mes projets prennent une autre dimension, et lorsque j’allume l’ordinateur pour concrétiser mes idées, cela va très vite à coucher puisque c’est déjà très clair dans mon esprit.



Les autres tâches qui ne nécessitent pas d'écran


Au-delà de la création, il y a pleins d’autres avantages à faire une journée sans écran de temps en temps. On peut par exemple en profiter pour faire du tri dans sa matériauthèque, travailler sur sa stratégie, aller rendre visite à ses partenaires et découvrir par exemple les nouvelles collections de tissu de son tapissier, ou encore faire le point sur ses forces et faiblesses pour améliorer ses process.


Dans tous les cas, c’est un moyen judicieux pour laisser un peu tranquille la consommation d’énergie en faveur d’une prise de recul qui apporte souvent du positif dans notre quotidien effréné. A vous de trouver comment remplir cette journée sans écran selon vos besoins, et de trouver votre rythme selon votre ambition, mais le fait de l’ancrer comme une routine évite la procrastination. Pour ma part, je m’efforce de l’intégrer une fois par mois dans mon agenda, même si j’aimerais le faire plus souvent. En effet, j’y trouve pleins de bénéfices et je trouve que ça permet aussi de prendre de la hauteur sur son business tout en restant focus à l’abri des nombreuses notifications, des mails et autres perturbations.



Et toi, que projettes-tu de faire pendant ta journée sans écran ? A quel rythme vas-tu intégrer cette journée sans écran ? Dis-moi tout en commentaire de cet article ! 👇🏻

Comments


Coralie Vasseur, auteure du blog de La Déco Responsable

Tu aimes ce que tu lis ?

Abonne-toi à la newsletter de La Déco Responsable

pour encore plus de conseils et de solutions durables !

Merci pour ton envoi !

bottom of page